Comme c’est beau de se retrouver en famille ! - Léandre Austin
Léandre Austin

Je tiens un café plutôt sympathique sur la rue principale, ce qui me permet de faire toutes sortes de rencontres! Mon quotidien est donc enrichi de singulières et inspirantes personnes. Mon blogue, c’est définitivement cette vision que j’ai de la vie - proposée en format Web. Une sympathique ambiance règne dans chacune de mes écrits. J’espère que vous apprécierez me lire autant que j’ai du plaisir à écrire.

Comme c’est beau de se retrouver en famille !

Comme c’est beau de se retrouver en famille ! - Léandre Austin

Cela faisait un bon bout de temps que je ne suis allé au parc, ou même dans un musée avec toute la famille. Et pourtant, ce n’étaient pas les occasions qui manquaient. Septembre dernier, ma femme m’a fait une réflexion, celle d’une personne qui était probablement à bout : « Il serait peut-être temps que tu arrêtes de prétexter que tu es débordé par ton travail, ou que tu dois trouver une entreprise de remplacement toiture portneuf ! » Heureusement que je suis marié à une femme qui ne reste pas fâchée longtemps. En fait, ce jour-là, elle voulait me proposer une sortie en famille, et craignait que le programme soit reporté, ou encore annulé. Cela aurait fait de la peine, une fois de trop, aux enfants.

Au parc aujourd’hui, et peut-être, une randonnée la prochaine fois

Au moment où elle m’avait reproché d’être aux abonnés absents, je m’apprêtais à lui proposer d’aller visiter un musée, ou bien d’aller faire un tour dans un parc avec les enfants. Les choix étaient multiples, il est vrai. Mon épouse, elle avait pensé à une randonnée en montagne, ou bien, un pique-nique en milieu champêtre. Elle disait que les enfants étaient déjà allés dans un parc cette semaine, presqu’à tous les jours même, et qu’une visite de musée les ennuieraient à mourir. Bon, ce qu’elle disait n’était pas faux. Mais puisqu’on n’arrivait pas à se mettre d’accord, je pense qu’il serait intéressant d’avoir l’avis des enfants. Ou mieux, je voulais que ce soient les enfants qui décident. Elle a accepté l’idée, parce qu’une randonnée en montagne, elle rêvait d’en faire depuis plusieurs mois.

C’est encore mieux avec la venue de le foire ambulante

Ma femme voulait influencer les enfants, entre autres, en leur préparant un repas des plus délicieux. J’ai dit à notre plus jeune fils : « Tu sais mon gars, en montagne, tu n’auras sans doute pas autant de plaisir. Alors que là où je veux aller, c’est assez proches des restaurants du centre-ville. Puis là-bas, c’est plein de marchands de glaces à la vanille, comme tu les aimes ! » L’embrouille ne pouvait que fonctionner. Le surlendemain, on est donc allé dans parc non loin du centre-ville. Je devais tenir ma promesse en achetant des glaces à la vanille. Hasard du calendrier, des commerces de crèmes-glacées venaient d’ouvrir. Alors, le parc était beaucoup plus animé que d’habitude. La sensation est en tout cas, agréable avec les manèges qui venaient de s’installer pour le week-end… Bref, on a essayé une multitude d’activités foraines ce jour-là. Sinon, je vous avoue un petit secret : j’étais au courant que les forains étaient de passage dans mon coin ; d’où mon insistance pour y aller.