J'ai hâte d'être grand-père - Léandre Austin
Léandre Austin

Je tiens un café plutôt sympathique sur la rue principale, ce qui me permet de faire toutes sortes de rencontres! Mon quotidien est donc enrichi de singulières et inspirantes personnes. Mon blogue, c’est définitivement cette vision que j’ai de la vie - proposée en format Web. Une sympathique ambiance règne dans chacune de mes écrits. J’espère que vous apprécierez me lire autant que j’ai du plaisir à écrire.

J'ai hâte d'être grand-père

J'ai hâte d'être grand-père - Léandre Austin

Chaque matin, j’ai l’habitude de sortir pour boire mon café en me promenant dans mon jardin. Mon épouse dort plus tard que moi, et elle ne se lève souvent, les weekends, que lorsque le soleil est déjà haut dans le ciel. Nos deux fils sont partis de la demeure familiale depuis une dizaine d’années et nous espérons qu’ils feront des enfants dans peu de temps. Pour l’instant, nous n’en parlions pas. Dans tous les cas, je rêve déjà aux moments que je passerai avec mes petits-enfants. L’enfance est un moment si intense, si riche en émotions, c’est la période de la vie où l’esprit et le corps s’éveillent. J’avais vu, dans mon entourage, que mes amis qui devenaient grands-parents avaient un sourire extraordinaire lorsqu’ils parlaient de leur descendance. Cela semblait presque aussi enthousiasmant que d’être parent.

J’aimerais partager avec mes futurs petits-enfants une de mes occupations préférées, qui est de fabriquer des mangeoires pour les oiseaux. Je les fais assez hautes pour que le chat du voisin ne parvienne pas à grimper dessus. Cet animal est très rusé et, de plus, très habile. Il passe son temps perché sur les toits des maisons et se promène souvent en équilibre le long des gouttières. Je ne l’ai jamais vu tomber. Il a bien failli, une fois, pourtant, mais je l’ai saisi alors qu’il était en mauvaise posture et je l’ai décroché de la branche qui menaçait de casser d’un instant à l’autre. Le matou m’en est redevable, apparemment, et il a cessé de chasser les oiseaux dans mon jardin. Il passe, maintenant, uniquement pour quémander quelques caresses, il regarde avec envie les perchoirs, mais il ne s’en approche plus. Ma femme, qui suit un régime pour maigrir rapidement, a constaté, pendant sa course matinale, que le félin allait partout dans le quartier et qu’il devait avoir au moins quatre maîtres différents. Cela multipliait, certainement, le nombre de ses gamelles.

Un de mes fils étant venu me voir, je lui parlais le lendemain matin de mon envie d’être grand-père, de mes motivations. Il fut étonné que j’attende à ce point qu’un bébé arrive dans notre famille. Il me mit dans la confidence : son frère et sa belle-sœur souhaitaient être parents. Peut-être qu’Émilie, ma bru, tombera enceinte dans peu de temps. Je suis tout à fait prêt à endosser le rôle du gentil grand-père qui initie ses petits-enfants à la pêche, à l’observation de la nature, et qui partage avec bonheur tous ces moments avec ses petits-enfants.