Par une chaleur accablante - Léandre Austin
Léandre Austin

Je tiens un café plutôt sympathique sur la rue principale, ce qui me permet de faire toutes sortes de rencontres! Mon quotidien est donc enrichi de singulières et inspirantes personnes. Mon blogue, c’est définitivement cette vision que j’ai de la vie - proposée en format Web. Une sympathique ambiance règne dans chacune de mes écrits. J’espère que vous apprécierez me lire autant que j’ai du plaisir à écrire.

Par une chaleur accablante

Mes chats avaient eu si chaud, pendant cet été, que j’avais aménagé un abri, spécialement pour eux, dans la cour. Avec du bois de récupération, j’avais construit une hutte de petite taille, située au nord. C’est le lieu le plus frais de toute ma propriété. Le sol est recouvert de sable fin, pour que la fraîcheur soit encore plus présente. Je craignais que les animaux ne prennent ce sable pour leur litière, ce qui ne fut pas le cas. Je veille à ce qu’ils aient tout le temps de l’eau fraîche et de la nourriture, à côté d’eux. Ils préfèrent rester à l’extérieur pendant l’été, ce qui m’arrange. Je leur sors leur bac, que je place dans l’endroit où ma chaudière est. Ce nouveau lieu, aménagé pour eux avec deux paniers, de l’ombre et de la fraîcheur, ils ne le quittent plus que pour des promenades soit très matinales soit très tardives.

Quand je suis allé chercher mon nouveau rideaux exterieur terrasse Montreal, j’ai mis plus de temps à revenir que je l’avais prévu. Un problème a ralenti la circulation. J’avais promis à Hughes que je serais présent vers cinq heures de l’après-midi, je craignais de ne pas pouvoir être là à l’heure que j’avais, de plus, moi-même fixée. J’ai envoyé un message à mon ami, pendant que mon auto était à l’arrêt. Il me répondit que je n’avais pas à m’inquiéter, car il viendrait, finalement, un peu plus tard, plutôt vers six heures. Cela me convenait, car je voulais passer l’aspirateur et ranger mon salon. Mes deux nièces étaient venues, le matin même, et je n’avais pas pris cinq minutes pour remettre à leur place les feuilles, les albums de coloriage, les feutres et les crayons de couleur.

Ma conjointe était en vacances chez une cousine, qui venait d’accoucher. Elle devait revenir dans cinq jours. Je ne voulais pas que notre maison ait un air négligé pendant son absence, d’autant plus que je n’apprécie pas le désordre. J’ai donc réordonné mon espace de vie, avant qu’Hughes soit là. Il venait pour me déposer une centrale à vapeur, un appareil ménager dont sa conjointe ne se servait plus, et qu’elle échangeait avec Denise contre un épilateur à lumière. Leur arrangement avait été posé depuis deux semaines. Denise avait donc dû s’absenter à l’improviste, mais son amie ne pouvait plus attendre plus le nouvel appareil qui l’aiderait à repasser son linge.