Un service décevant - Léandre Austin
Léandre Austin

Je tiens un café plutôt sympathique sur la rue principale, ce qui me permet de faire toutes sortes de rencontres! Mon quotidien est donc enrichi de singulières et inspirantes personnes. Mon blogue, c’est définitivement cette vision que j’ai de la vie - proposée en format Web. Une sympathique ambiance règne dans chacune de mes écrits. J’espère que vous apprécierez me lire autant que j’ai du plaisir à écrire.

Un service décevant

Un service décevant - Léandre Austin

Un magasin de porte et fenetre Boucherville sait comment s'occuper de leur clientèle. Ils posent des questions pour tenter de comprendre les besoins des gens qui passent par leur porte pour trouver les items qui manquent pour que leur maison soit la plus belle qui soit. Par contre, la quincaillerie, elle, n'a pas répondu à mes besoins. Je vous explique pourquoi.

La première chose qu'ils m'ont dite quand j'ai poussé la porte pour entrer dans l'établissement, est de faire attention au décor délicat situé proche de l'entrée. Je ne comprends pas pourquoi ils auraient placé cette décoration directement à cet endroit, si un client risque de la faire tomber et la briser. Ce n'est pas du tout une bonne idée de la part du propriétaire.

Par la suite, j'ai posé des questions à la jeune femme qui se tenait debout derrière le comptoir. Je voulais savoir dans quelle rangée se trouvent les outils dont j'avais besoin pour installer mes nouvelles parties pour la maison, et elle ne savait pas du tout dans quel coin se situent les règles pour s'assurer que quelque chose soit installé bien droit, ni les tournevis réguliers, ni les tournevis électriques. Je voulais aussi des vis pour installer ma porte, mais elle ne savait pas par où commencer à chercher. Mon découragement devait se voir clairement, car elle s'est mise à paniquer. C'est moi qui l’ai calmée en lui disant de ne pas se stresser avec ça.

Alors, j'ai choisi de faire le tour du magasin. Il est assez grand, et je n'aimais pas l'idée de perdre mon temps, car j'avais plusieurs autres commissions qui m'attendaient. Par contre, voyant que je n'avais pas d'autres options, j'ai parcouru les allées une par une, et j'ai réussi à trouver tout ce dont j'avais besoin. En quittant, j'ai dit à la femme qu'elle devrait s'attendre à voir une note de d’insatisfaction sur leur page Facebook de ma part. Le faux sourire qu'elle esquissait, est alors disparu de son visage.

Je m'attendais au moins de recevoir des excuses pour son manque de connaissances du magasin. Ce n'est pas le cas. Elle a choisi de se taire et je me dis qu'elle pensait probablement au pire, que j'allais parler mal d'elle à son patron ou au propriétaire. Je ne dis pas qu'on obtient un service exceptionnel dans tous les autres magasins qui existent, mais au moins, si quelqu'un travaille en quincaillerie, une connaissance de base des articles à vendre et de leur utilisation, aussi minime soit-elle.